Sa biographie

Né en 1923, Paul Brunelle fait partie des petits chanteurs de Granby, sa ville natale, au début des années 1930. Employé à la Miner Rubber, il achète à crédit sa première guitare pour 6,50$.

Pendant la guerre, il remporte à deux reprises, en 1943 et 1944, le concours d'amateurs de la Living Room Furniture, organisé par la radio AM CKAC. Il lance en 1944 son premier 78 tours, commercialisé par la RCA Victor, cherchant un artiste pour concurrencer le Soldat Lebrun. « Femmes, que vous êtes jolies » paraît en septembre, puis « Mon enfant, je te pardonne » en octobre de la même année. Ce dernier morceau est une adaptation en français de la chanson traditionnelle «When it's springtime in the Rockies». Le succès de Brunelle est immédiat. Il animera également en 1945 une émission sur les ondes de CKAC, et vendra apparemment 200 000 copies de « Destin cruel ». Suivront entre autres « Sur ce rocher blanc » en décembre 1946, « Par une nuit d'étoiles » en août 1947, puis en 1948, « La chanson du vagabond » (en avril) et « Au loin là-bas dans ma prairie » (en juillet).

De 1949 à 1951, Paul Brunelle part en tournée à travers le Québec avec Jean Grimaldi. Son épouse, Suzanne Brunelle, accompagne la troupe, qui offre aussi de la danse et des numéros d'humour. La troupe visitera éventuellement l'Ontario et les provinces maritimes.

De 1955 à 1957, il animera quotidiennement à la radio CKVL, à Montréal, l'émission "Paul Brunelle et ses Troubadours".

Dans les années 1960, un contrat avec London et RCA Victor permet au chanteur de lancer en 33 tours plusieurs compilations de ses anciens succès.

Paul Brunelle est considéré, aux côtés de Marcel Martel et Willie Lamothe, comme l'un des trois grands du western québécois. Brunelle est considéré comme celui qui a établi les bases du country de la Belle Province, avant que Wille Lamothe rende le genre populaire auprès d'un plus grand public dans les décennies qui suivirent, notamment par le biais de la télévision et de sa populaire émission Le ranch à Willie.

Paul Brunelle a poursuivi sa carrière jusque au début des années 1980, alors qu'un cancer de la gorge l'oblige à mettre fin à sa carrière de musicien. Dans les dernières années de sa vie, il n'apparaîtra sur scène qu'en de rares occasions spéciales, pour la dernière fois en 1992. Il est décédé en 1994 dans sa ville natale, Granby.

L'étiquette Expérience a commercialisé en 2005 une compilation sur disque compact de seize succès remastérisés, originalement enregistrés entre 1945 et 1957

la suite....(wikipedia)

 

retour

Web-Lucie
Web-Lucie